Serrurier à Paris et Île-de-France depuis plus de 10 ans

Bénéficiez d'une intervention de qualité à petits prix

Histoire de la serrurerie

L'histoire de la serrurerie depuis sa création

Le mot « serrure » vient du verbe « serrer » du latin « serare ».

Histoire

Du temps préhistorique, l'Homme vivant en groupe avait acquis un instinct de propriété et de protection. Il se devait de protéger les membres de sa famille ou de son clan ainsi que ses biens, son butin. Les premières portes inventées étaient sécurisées par des blocs de pierre pouvant être déplacés par des systèmes plus ou moins sophistiqués selon l'ingéniosité des propriétaires des lieux qui utilisaient des troncs d'arbre ou plus tard des cordes pour déplacer les énormes pierres. C'est le prélude de la serrurerie.

La première serrure à clé de l'Histoire

C'est à l'époque néolithique que les égyptiens eurent l'idée d'inventer le verrou à loquet tombant, une tige de bois appelée le « pêne » était poussée dans une ouverture qu'on nommait la « gâche », dans le montant fixe. Pour sécuriser ce verrou, l'idée était de le bloquer à l'aide d'une cheville qui était mobile, et c'est ainsi que la toute première serrure a vu le jour.

Pour la déverrouiller, ils créèrent un outil servant à soulever la cheville mobile à l'aide d'une broche sur laquelle était placée une dent en tige de fer, puis ils se sont logiquement aperçus qu'en variant le nombre de dents sur cet outil, ils pouvaient soulever plusieurs cheville, c'est ainsi qu'est née la première clé.

Le quatrième art : Vimeu, le berceau

Durant le XVIIe siècle, la serrurerie est devenue un art (le quatrième art) sous le règne du « Roi-Soleil » et naissent les premiers ateliers de serrurerie principalement à Vimeu en Picardie, région de forgerons qui est toujours actuellement une région phare de la serrurerie.

Du XVIIIe siècle à nos jours

Sous le règne de Louis XV puis de Louis XVI dit « Le roi serrurier » preuve de sa passion pour la serrurerie, la tendance se penche vers la décoration, certaines serrures réalisées sont de véritables chefs-d’œuvre qui confirme la place de la serrurerie à cette époque en tant qu'art à part entière.

De prestigieuses entreprises françaises se sont créées durant cette période et ont traversé le temps car elle sont encore très connues dans le milieu de la serrurerie de nos jours, chronologiquement :

Deux anglais vont révolutionner la serrurerie grâce à différents mécanismes ingénieux , tout d'abord en 1778 lorsque George Barron invente la serrure à gorge, puis six années plus tard lorsque son compatriote, le célèbre mécanicien de son temps, Joseph Bramah à qui nous devons beaucoup d'inventions utiles, inventa la serrure à pompe.

Au cours du XIXe siècle, la révolution industrielle intensifie la création d'entreprises avec le lancement de :

Au XXe siècle

Les avancées technologiques ont transformé le métier, les méthodes de fabrication ont changé et la serrurerie existe maintenant sous différentes formes, ce qui comme partout, a du bon et du mauvais. La serrure, peut importe sa forme, est devenue aujourd'hui le moyen le plus efficace pour protéger quelque chose, même si elle n'est pas infaillible et peut être forcée, la serrure est utilisée partout. Elle est même utilisée en tant qu’œuvre d'art, et nombres de serruriers spécialistes en font un art, de même pour les clefs qui vont avec.

Aujourd'hui, les serruriers sont sur tous les fronts pour tenter d'inventer la serrure infaillible qu'aucun voleur ne peut forcer pour protéger au maximum des cambriolages ou des vols ou encore des forçages de serrure.