Comment les serruriers interviennent en période de confinement ?

La période de confinement dure depuis le 15 mars 2020 en France, et elle doit se prolonger jusqu’au 11 mai 2020, date à partir de laquelle le dé-confinement doit commencer. Les artisans serruriers ont continué leur travail après la date du 15 mars, notamment pour les interventions de dépannage d’ouverture de porte ou de remplacement de serrure.

Toutefois, cette situation inédite demande de suivre un certain nombre de précautions. Les « méthodes barrières » qui se doivent d’être respectées, le sont aussi par les serruriers lors de leurs déplacements.

Les précautions sanitaires du confinement respectées

La première précaution à observer dans la période de confinement est la distanciation sociale. Celle-ci permet de limiter les risques de transmission du coronavirus d’une personne à une autre. Par conséquent, les spécialistes, lors de leurs interventions, respecteront toujours une distance minimale de deux mètres avec vous.

Le serrurier, se doit comme les autres professions continuant d’exercer, de porter le kit de base de protection sanitaire sur les lieux de ses interventions. En effet, il est tout d’abord équipé d’un masque adapté : il utilise les masques jetables ayant une grande capacité de filtrage. Ils sont conformes aux normes FFP2 ou N95 (masques dotés d’un filtre) et utilisés face aux virus grippaux de type H1N1 ou aviaire. Ces masques sont préférés par les serruriers à ceux réutilisables, lesquels ont une efficacité moindre contre le Covid-19 et ne sont en général pas certifiés. Cela permet une protection mutuelle : d’une part pour les personnes ayant contacté le spécialiste pour l’intervention, et d’autre part pour l’artisan. Le port des masques est d’ailleurs l’un des principaux « gestes barrières » à respecter.

Masques jetables ayant une grande capacité de filtrage

De plus, contrairement à l’usage de salutation avec un professionnel d’avant la crise du coronavirus, il ne vous fera pas de poignée de main à l’issue de l’intervention. Les salutations se font désormais sans contact physique, en accord avec les normes sanitaires actuellement en vigueur durant le confinement.

Ensuite, l’autre équipement indispensable pour tout professionnel, est de porter des gants jetables en plastique. Lorsqu’il utilise ses outils, manipule votre porte ou votre serrure, il sera équipé durant toute l’intervention d’une paire de gants jetables spécifiques. Le port des gants n’étant pas suffisant en lui-même, le réparateur sera doté d’autres équipements de prudence sanitaire.

Des protections renforcées face au Covid-19

Le serrurier dispose en effet sur lui d’un flacon de gel hydro-alcoolique, par conséquent, il ne sera pas obligé de demander l’accès à votre point d’eau pour se laver les mains. Durant l’ensemble de son intervention, il continuera d’une part à porter le masque qu’il avait à son arrivée, et d’autre part à respecter scrupuleusement les distances de sécurité.

Avant d’intervenir, il vous demandera si vous êtes une personne jugée « à risque » sur le plan de la santé (personnes de 70 ans et plus, personnes avec des antécédents cardio-vasculaires, diabétiques, atteintes d’un cancer sous traitement, ayant une insuffisance rénale chronique…). Car ainsi, il prendra toutes les mesures de précaution requises envers les personnes à « vigilance renforcée », dans le cadre du confinement face au Covid-19.

Avant d’intervenir, il vous demandera si vous êtes une personne jugée « à risque » sur le plan de la santé (personnes de 70 ans et plus, personnes avec des antécédents cardio-vasculaires, diabétiques, atteintes d’un cancer sous traitement, ayant une insuffisance rénale chronique…). Car ainsi, il prendra toutes les mesures de précaution requises envers les personnes à « vigilance renforcée », dans le cadre du confinement face au Covid-19.

Masques jetables ayant une grande capacité de filtrage

Avant d’intervenir, il vous demandera si vous êtes une personne jugée « à risque » sur le plan de la santé (personnes de 70 ans et plus, personnes avec des antécédents cardio-vasculaires, diabétiques, atteintes d’un cancer sous traitement, ayant une insuffisance rénale chronique…). Car ainsi, il prendra toutes les mesures de précaution requises envers les personnes à « vigilance renforcée », dans le cadre du confinement face au Covid-19.

Si le professionnel intervient chez des personnes âgées ou ayant des problèmes de santé, comme indiqué précédemment, il sera en effet équipé de charlottes qu’il mettra sur ses chaussures. Il possède et utilise ce matériel afin de ne pas marcher directement sur le sol de votre appartement ou de votre maison, s’il doit mettre les pieds à l’intérieur pour son dépannage de serrurerie. Dans le cas d’une ouverture par by-pass de porte claquée, il ne sera même pas nécessaire pour lui d’entrer dedans. Par conséquent, cela lui permettra de respecter les normes de protection renforcées suivies par les serruriers, afin de lutter contre le coronavirus.

L’expert en serrurerie est, en outre, doté d’un paquet de lingettes désinfectantes, qu’il utilisera sur ses outils avant utilisation, puis de nouveau à la fin de leur usage. En outre, il nettoiera avec une lingette désinfectante la serrure, après avoir travaillé dessus. Il agira ainsi dans la logique de respecter les règles prescrites d’hygiène renforcée, en cette période de confinement. Ces procédures sont suivies afin de garantir le risque minimal de transmission du Covid-19 entre individus.

Un respect des normes de déplacement

L’autre grand impératif du confinement en plus du kit de base sanitaire, est d’être doté d’une attestation pour justifier tout trajet. Effectivement, tous les déplacements ne sont pas autorisés, ils doivent être pour des raisons de premières nécessités, de santé, ou pour les professions sans télétravail possible (et continuant d’exercer). Le déplacement n’est en outre pas le même pour tout le monde, les déplacements professionnels pouvant se faire sur de plus grandes distances.

Afin de faciliter son travail, le serrurier est équipé d’une attestation professionnelle de son employeur, pour la sortie et de multiples trajets. En effet, les artisans doivent parfois revenir lors d’interventions qui nécessitent de changer une partie (la serrure, le barillet, le cylindre…) ou l’ensemble d’une porte. Il peut donc circuler sans aucune difficulté, doté de son attestation, sans entraîner de retard à cause d’un papier qui ne serait pas conforme ou mal rempli.

Article suivant4 conseils étonnants avec des serrures - Astuces de la vie de tous les jours